Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

maladie

  • Les pucerons (Aphidina)

    Description : 

    Les pucerons attaquent aussi nos cactus et plantes grasses, elles aiment particulièrement les jeunes pousses et boutons. Les pucerons ont des couleurs très variables (vert, gris, jaune, mauve …)

     

    Symptômes : 

    Cela provoque pas mal de dégâts (boursouflures) et apportent souvent avec eux d'autres maladies comme la fumagine.

     

    Période d’apparition : 

    Printemps et été (lors du développement végétatif de la plante)

     

    Traitement Chimique : 

    Utilisez un insecticide spécifique pour les pucerons et pulvérisé tous les 10 jours. Très polluant, à utiliser comme dernier recours.

     

    Traitement Bio : 

    Achetez des larves de coccinelle est un très bon moyen de lutter contre les pucerons.

     

    Traitement « grand-mère » : 

    Laissez macérer du tabac pendant 24h ensuite filtrez le liquide que vous allez mélanger à un litre d’eau.

    Un mélange d’huile d’olive et d’eau.

    Un mélange d’eau et de savon noir.

    Le purin d’ortie.

    Pour avoir toutes les idées rendez vous à cette adresse : Vos trucs contre les pucerons

     

    Conseil : 

    Je vous conseille d’aller voir ce document superbement réalisé avec des photos afin d’encore mieux connaître les pucerons : IBGE : Pucerons (Aphidina)

     

    Vidéo :

     

  • Le mildiou

    Description : Maladie cryptogamique (champignons) qui apparaît par temps humide. Cette maladie est souvent observée sur les tomates, pomme de terre et vignes. Ce champignon peut détruire toute une récolte et entraîne généralement la mort lorsque celle-ci est déjà bien présente.

     

    Symptômes : taches blanc jaunâtres sur les feuilles sur la face supérieure de la feuille, l’extrémité des feuilles se dessèchent.

     

    Période d’apparition : Printemps et Automne.

     

    Traitement préventif : Afin de protéger vos plantes appliquez régulièrement de la bouillie bordelaise. Pulvérisez du purin d’ortie dilué.

     

    Traitement dès l’apparition : Un produit anti-mildiou sera votre unique remède (traitez tous les quinze jours).

     

    Conseils : Eviter la culture dans des endroits mal aérés et trop humides et laisser un espace conséquent entre vos plantes. Les plantes ou parties contaminées doivent être détruites par le feu.

     

    Photos :

    mild1z-vi.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    http://www.plantdepommedeterre.org/pages/maladies/mildiou.htm